Connexion
Kaiba Kaiba mini

Kaiba

Date: 10/04/2008

Statut: Terminée

Saison: Printemps 2008

Type: Anime

Nombre d'episode : 12

Auteur:

Studio: Madhouse

Titre alternatif: カイバ
8.13 (55 vote)


Un homme se réveille sur un lit, sans mémoire, avec pour seule indice sur son ancienne vie un trou au milieu du torse et la photo d'une fille sur un pendentif qu'il a autour du cou. Un homme arrive et tente de lui tirer dessus, mais un oiseau le sauve et l'emmène dans une maison. Là, il apprend que le monde peut changer de corps à volonté grâce à des puces en forme de cône. Il revoit l'homme qui a attenté à sa vie et se fait emmener à un vaisseau en tant que passager clandestin. Il a un nouvel indice sur son identité, en effet, l'homme qui a tenté de le tuer lui a dit qu'il se nommait "Warp".

De

Note: 8

6 personnes ont trouvé cette critique utile

Il faut que vous regardiez Kaiba et sérieusement c’est bien + qu’une demande.

Posons un peu les bases déjà, c’est un anime original créé par le studio Madhouse en 2008 avec aux commandes Masaaki Yuasa, connu et réputé entre autres pour Tatamy Galaxy ou encore Ping Pong the animation, des valeurs sûres si vous ne connaissez pas.

Un grand nom ne fait cependant pas tout, mais alors concrètement Kaiba, pourquoi est-ce que cet anime me fait écrire une critique alors que ça fait des mois que l’envie ne m’était pas parvenue. Kaiba part du principe que les souvenirs et l’âme des individus peuvent être matérialisés et changés de corps, tout simplement, afin en quelques sortes de ne jamais pouvoir mourir. A côté de cela nous avons Warp notre protagoniste qui se réveille sans le moindre souvenir de qui il est.
On part déjà dans une direction plutôt osée car ce simple petit pitch est accompagné d’un des univers les plus original qu’on puisse trouver.

Kaiba est en quelques sortes divisé en 2 parties, les 7 premiers épisodes sont présents afin de nous exposer l’univers, de nous le faire découvrir afin que l’on se rende compte d’une chose, dans Kaiba la morale n’existe pas. Je pense aussi que dans son principe pour ces épisodes, on retrouve une bonne inspiration du Petit Prince de Saint-Exupéry.

La direction artistique et la réalisation aux petits oignons se donneront à 200% afin de nous proposer les scènes les plus déroutantes possibles tout en restant cohérentes avec l’univers qu’ils essayent d’instaurer.
Les inégalités sociales sont bien ancrées dans les mœurs et c’est courant de réaliser des atrocités bien immorales dans le seul but d’acquérir des choses ou de se faire de l’argent.

Cependant, bien que le but premier de ces épisodes est de nous en apprendre + sur l’univers, ce n’est pas leurs seules utilités. En effet, au cours de son voyage Warp va être impliqué dans les histoires de quelques habitants des îles qu’il visitera, ces histoires aussi contribuent à définir l’univers, mais elles en profitent au passage pour nous faire réfléchir par l’intermédiaire de thématique très intéressantes sur la notion d’identité ou encore sur la morale.

L’épisode 3 est le 1er qui nous fera réaliser que tout est maitrisé du début à la fin dans cet univers. Et il nous en fait apprendre beaucoup + sur ce que peut produire le système de manipulation et transfert de souvenirs. Je ne vais pas m’attarder dessus mais cet épisode avec ses OSTs correspond vraiment au point de départ de Kaiba, au moment où on se dit, « là on vit une histoire ». Et aussi car cet épisode est si bien géré que je pourrais passer plusieurs pages à détailler

On comprend à la fin qu’ils sont aussi présents pour nous montrer l’univers dont Warp, nôtre protagoniste Dieu des souvenirs est en parti responsable, ayant créé le système de transportation d’âme et souvenir.

Il est fort probable qu’après les 2 premiers épisodes vous vous retrouviez dans une sorte d’état où vous vous demanderez « mais qu’est-ce que je regarde ». Tout ça permet là, l’entrée en scène de nôtre très cher Warp car ayant perdu ses souvenirs, lui aussi ne comprend rien et est en quelques sortes victimes lui aussi de tout ce qu’il se passe. Son évolution à travers sa découverte de l’univers est proportionnelle à la nôtre et on s’attache aisément à lui comme étant nôtre point de repère.

Ces épisodes paraîtront peut-être lents pour certains mais ils sont d’une importance capitale pour qu’on puisse se familiariser afin d’être capable de comprendre le scénario, car ils disposeront quelques éléments avec parcimonie qui nous permettront d’en apprendre + sur Warp lui-même.

Quant aux épisodes restants, ils apporteront toutes les révélations et répondront à toutes les questions qui nous sont posées afin de nous montrer que Kaiba c’est bien + qu’un univers mais aussi des personnages et leurs développements qui participent à rendre la plupart attachants, et ce qui réussit à nous faire comprendre comment les motivations de chacun sont apparues.

Kaiba c’est donc une histoire qui te prend aux tripes et une découverte d’un des univers les plus uniques que peut proposer la japanimation, par un temps où désormais, les isekais monopolisent une bonne partie des sorties saisonnières, Kaiba peut devenir une véritable bouffée de fraicheur.

Il faut que je parle quand même un minimum de mes quelques points négatifs. Déjà les personnages, il y en a un particulièrement auquel je n’ai pas réussi à accrocher et cela a rendu une scène notamment qui est très bien orchestrée un peu moins spectaculaire.

Et surtout mon autre reproche c’est tout simplement les 12 épisodes en fait, on sent que Kaiba est concentré et prisonnier de ce format qui l’entrave et le force dans les 2 derniers épisodes, à enclencher la vitesse avec un grand V majuscule.

Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, ce n’est pas incompréhensible ou mal pensé, mais ces 2 derniers épisodes sont extrêmement chargés en informations que ce soit scénaristiques ou visuelles et cela fait un peu lourd sur le moment. Ce sentiment est encore + renforcé par le fait que la fin de kaiba, l’ending est joué 3 secondes après le dernier événement de l’histoire, on sent vraiment cet effet de compression.

Il y a aussi quelques facilités scénaristiques qui sont, elles, bien portées par cet univers car, il est si déroutant, que la plupart des choses qui se passent ne finissent plus par nous choquer et on se retrouve à accepter ce qui peut sembler sortir de nulle part.
Néanmoins ces quelques points sont bien maigres à côté de la joie qu’a été mon visionnage de cet anime.

Les graphismes peuvent sembler spéciaux au premier abord mais l’animation est d’une qualité et d’une fluidité impressionnantes, il ne faut pas se laisser rebuter par le style graphique, il faut foncer !
Les OSTs mais bordel, quelle bande son, en plus du voyage visuel on se retrouve avec un vrai voyage auditif (l’épisode 3 et le thème de Chroniko juste wow). Une masterclass signée Yoshida Kiyoshi.

Je ne peux que vous recommander d’aller voir Kaiba, sincèrement, il faut que cet anime soit + connu que cela et qu’il ne reste pas moins populaire que les isekais génériques, afin que l’avenir de nôtre monde soit + radieux. Sur ce, bon visionnage !

image-ifomembre

De

Note: 6

2 personnes ont trouvé cette critique utile

Franchement, je ne serais dire si j'aime cette anime ou pas, car le corps de l'anime c'est-à-dire le scénario, est tout simplement mauvais. Par contre la seule chose dont je suis sûr c'est qu'il a des idées.

Avant d'approfondir quoi que ce soit, je vais expliquer ce que je voulais dire plus haut. En gros Kaiba comme "tous" les anime originaux est composé de 2 catégories d'épisode :
-fils rouge, qu'on comprend qu'en les regardant les un à la suite de l'autre, ou qui ramène à la quête principale
-les mini-histoires, qui eux se suffisent à eux même sans vraiment impacter ce fameux fil rouge.
Et pour moi c'est là ou cette anime se foire lamentablement, sur ce fameux fil rouge.

Le truc c'est que Kaiba centralise son univers et ses "mini-histoire" sur une sorte de transhumaniste, un monde où notre "être mental" se résume à des souvenirs qu'on peut transférer dans d'autre corps auquel on aurait intégré la technologie adéquate. Pour moi c'est là où Kaiba se démarque.

Quand on parle de ce genre de thème y a d'autre thème qui s'y colle obligatoirement comme les Luttes des classes, c'est une sorte de starter pack. D'ailleurs ce qui est dingue avec cette anime, c'est qu'au lieu de perde du temps à nous montrer des confrontations ou alors qu'un des personnages secondaires nous introduit sa vie en discussion et bah l'anime préfère nous le faire subir. On baigne tout l'anime dans la misère, dans des décors ULTRA VIDE ou avec des dialogues du genre "si on avait tant..." du coup quand on voit la violence qui règne même pas besoin de voir les riches pour savoir qu'ils ne méritent pas tant que ça leurs positions.
Et c'est pas finis, car en plus de bien condenser tout ça dans un univers qui s'y prêtent, l'anime met bien avant se coté de seconde chance. Et oui, si l’on peut changer de corps, on peut éviter la mort sous toutes ses formes, non ? Donc imaginez l'inverse et que ces 2 types de cas vivent ensemble, on obtient alors des scènes qui prennent aux tripes. Sans oublier cette bande son magnifique qui augmente encore plus ce sentiment de mélancolie.

Donc ouai c'est cool et c'est peut être du jamais vus dans la japanimation une telle maitrise de ce sujet, mais le truc c'est que l'anime n'est pas que ça et y aussi le fil rouge. Et le problème c'est que ce fameux fil rouge qui est là pour conclure la série n'a rien à voir avec le sujet à aborder tout au long de la série. Il nous bourre de révélation, de plot-twist, complexifie des perso secondaire, mais c'est tout.
Clairement, ça crée le sentiment qu'on a regardé 2 anime différent et cette 2e partie est pas nul en soit mais ON EN A RIEN A FOUTRE. Genre j'ai pas regardé Kaiba pour ça surtout que l'anime nous a parlé des règles de cet univers pas de son roi et cette partie ce centralise dessus. Donc il aurait fallu plus d'épisodes ce qui nous fais nous poser comme question "pourquoi s'être cassé le cul à faire tenir cet univers sur 12 épisodes si tu veux terminer sur un truc jamais traiter ?" Après perso moi je trouverais ça quand même naze mais je pourrai plus dire que c'est mal traité.

Donc ouai les scénariste ont gérer ce sujet en 12 épisode, perso 1er fois que je vois une tel maitrise en anime et dans ce genre. Mais que toutes ces idées soient jetées à la poubelle, car l'anime à pas su les regrouper et est parti sur un finish Combat/Amour/Suspence VIDE c'est pire que tout. Dans un autre anime j'aurais c'est que c'est sympa, mais dans un anime comme ça qui pousse à réfléchir... MON DIEU.

Pour ça que mon appréciation de cette anime est complexe, pourquoi réfléchir sur des idée qui forme pas un tout cohérent ? Je conseille car il reste très bon mais il risque pas de me marqué pour le coup


23 Juillet 2022 [23/07/2022]
image-ifomembre

Série Aléatoire

Ikkitousen : Western Wolves

Ikkitousen : Western Wolves

一騎当千 Western Wolves

Il s'agit de l'adaptation du manga Shin Ikkitousen de Shiozaki Yuji, qui est la suite du manga Ikkitousen....

Actualités

Un premier visuel pour le film d'animation Overlord : Holy Kingdom

Fenrir 10 💬

Une seconde saison pour Tsurune

Fenrir 4 💬

Le roman I Got a Cheat Skill in Another World adapté en série animée

Fenrir 12 💬

Une première vidéo promotionnelle pour Kubo-san wa Mobu wo Yurusanai

Fenrir 8 💬

L’anime One Punch Man Saison 3, annoncé

Fenrir 18 💬

L’anime Edens Zero Saison 2, en Affiche Teaser

Fenrir 5 💬

L’anime Mairimashita! Iruma-kun Saison 3, en Visual Art

Fenrir 12 💬

Un nouveau film d'animation Psycho-Pass annoncé !

Fenrir 8 💬

Un OAV et une saison 2 pour SK8 the Infinity !

Fenrir 15 💬

Le manga Yamada-kun to Lv999 no Koi wo Suru adapté en anime

Fenrir 2 💬

L'anime Haikyu!! Final annoncé

Fenrir 16 💬

L’anime Yowamushi Pedal Saison 5 s’offre un Trailer

makitsu-hideko 4 💬

L’anime Tensei Oujo to Tensai Reijou no Mahou Kakumei, annoncé

makitsu-hideko 3 💬

L’anime ONIMAI : I’m Now Your Sister! révèle sa Date de Sortie

makitsu-hideko 10 💬

L’anime BLUE LOCK se précise, avec un nouveau Trailer

makitsu-hideko 3 💬

L’anime Encouragement of Climb : Next Summit, en Trailer

makitsu-hideko 2 💬

Une date pour Inu ni Nattara Suki na Hito ni Hirowareta.

Fenrir 28 💬

L’anime Maou Gakuin no Futekigousha Saison 2, en Affiche Teaser

Fenrir 20 💬

Le roman Danjo no Yuujou wa Seiritsu Suru? adapté en anime

Fenrir 9 💬

Un premier visuel pour l'anime Isekai Shoukan wa Nidome Desu

Fenrir 19 💬

Une deuxième vidéo promotionnelle pour Tensei Shitara Ken Deshita

Fenrir 11 💬

ONE PIECE RED : le film réalise 2,25 Milliards de Yens de recette sur

makitsu-hideko 27 💬

Le manga Gloutons & Dragons adapté en série animée

Fenrir 13 💬

La seconde saison de The Vampire Dies in No Time datée

Fenrir 3 💬

Un premier visuel pour l'anime Rougo ni Sonaete Isekai

Fenrir 4 💬

Un épisode spécial pour Ranking of Kings

Fenrir 3 💬

L’anime My Hero Academia Saison 6, en Visual Art 3

Fenrir 6 💬

L’anime Tower of God Saison 2, en Annonce Vidéo

Fenrir 28 💬

L’anime The Rising of the Shield Hero Saison 3, en Affiche Teaser

Fenrir 10 💬

Le film animation Jujutsu Kaisen 0 en streaming sur Crunchyroll

Fenrir 6 💬
plus d'actualité
Tchat RP Conseil d'anime tous les tchat

Top Ajouteurs

  • 163476Anime
  • 119459MxMxM
  • 102371Kurumi
  • 69026nicksam274
  • 63682ShiryuTetsu
  • 54756Fenrir
  • 30574hickoman
  • 25690MrNeko
  • 19609darking42
  • 16690Xemn